La Seyne-sur-Mer : CDC Habitat mise sur la thalassothermie

Fin 2020, CDC Habitat a raccordé 3 résidences du nouveau quartier Porte Marine à La Seyne-sur-Mer aux réseaux de chaleur utilisant l'eau de mer.

Toujours désireux d’adopter de nouvelles techniques et technologies innovantes afin de limiter l’impact carbone de ses résidences, CDC Habitat a récemment procédé au raccordement de trois de ses résidences au réseau urbain de « thalassothermie » de la ville de Seyne-sur-Mer.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous !


CDC Habitat PACA et Corse

 

3 résidences CDC Habitat
alimentées par l’eau de mer

15 % en moyenne générale de baisse sur les factures énergétiques des locataires

Un avantage financier pour les locataires

Certaines collectivités ont récemment fait le pari de créer des réseaux de chaleur utilisant l’eau de mer au lieu de l’air. Lorsqu’en 2019, la Seyne-Sur-Mer a raccordé 75 % de son réseau urbain directement aux profondeurs de la Méditerranée, CDC Habitat a vu une opportunité d’innover et de tester sur ses résidences ce nouveau système de chauffage, ou de climatisation selon les périodes. Avec l’aide de son partenaire Dalkia, entreprise spécialisée dans les services énergétiques et la production d’énergie décentralisée, CDC Habitat avait pour objectif de réduire la précarité énergétique de ses locataires avec une baisse moyenne de leur facture de 15 %.

« Chacun des 3 bâtiments dispose de deux pompes à chaleur qui ont été reliées à cette « boucle de mer », ce qui apporte une vraie souplesse d’utilisation, été comme hiver, puisque le rendement est constant toute l’année grâce à des écarts de température très faibles de l’eau de mer au fil des mois. »

Grégory Morio
cadre patrimoine chez CDC Habitat Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse

CDC Habitat participe à la lutte contre le réchauffement climatique

Aujourd’hui, on constate que le bâti au sens large est le plus grand consommateur d’énergie de l’Union Européenne et l’un des principaux émetteurs de dioxyde de carbone. En combinant à la fois la construction, la réhabilitation et l’exploitation des bâtiments, on peut estimer son impact à 40 % des consommations d’énergie et 36 % des émissions de gaz à effet de serre.

CDC Habitat a donc pour ambition de maîtriser au maximum l’impact environnemental de son patrimoine et est conquis par le principe de « thalassothermie ». Elle étudie actuellement le développement d’un projet similaire à celui-ci sur certaines de ses résidences à Marseille, autour du port autonome.

La « thalassothermie », en quoi ça consiste ?

La « thalassothermie » ou « énergie thermique des mers », vise à transformer l’énergie calorifique accumulée dans les profondeurs des mers et océans pour alimenter les réseaux de chauffage et de climatisation de certaines villes. Cette opération permet ainsi à la ville, et par conséquent à CDC Habitat, de réduire significativement les consommations énergétiques des habitants et le bilan carbone du bâti. Source : www.revolution-energetique.com


Contactez-nous !

« * » indique les champs nécessaires

Nom*
Nos équipes sont à votre écoute pour vous apporter des réponses dans les plus brefs délais. 

Pour toute demande de logement, veuillez cliquer ici.