Action cœur de ville, CDC Habitat doit jouer un rôle moteur

Comment améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes, parfois confrontées à un manque d’attractivité ou de vitalité commerciale, à des problématiques de logements dégradés ? Et comment conforter le rôle moteur de ces villes dans le développement du territoire ? C’est toute l’ambition du plan Action cœur de ville lancé par le Gouvernement en 2017, mobilisant 5 milliards d’euros sur 5 ans. Opérateur de la Banque des Territoires, partenaire privilégié du plan, CDC Habitat accompagne les collectivités de ces villes moyennes pour tous leurs projets liés à l’habitat.

À chaque centre-ville ses solutions

222 communes dans tout le territoire métropolitain et ultramarin bénéficient de ce plan d’investissement public d’ampleur. Ensemble, elles accueillent 23 % de la population et 26 % des emplois français. L’enveloppe budgétaire allouée à chacune d’entre elles dépend de la nature de ses projets, sans répartition prédéfinie.

Objectif de cette approche pragmatique : accompagner chaque territoire en fonction de ses enjeux et de son état d’avancement dans la revitalisation de son centre-ville. Après un diagnostic complet, un comité de projet local définit les actions à mener dans cinq domaines : la réhabilitation-restructuration de l’habitat ; le développement économique et commercial ; l’accessibilité, les mobilités et connexions ; la mise en valeur de l’espace public et du patrimoine ; l’accès aux équipements et services publics.

 

CDC Habitat aux côtés des collectivités

CDC Habitat accompagne les collectivités locales développant des initiatives réhabilitation- restructuration de l’habitat du plan Action cœur de ville. Concrètement, nous mettons à leur disposition :

Pictogramme immeubles avec arbres

222

villes moyennes bénéficieront du plan Action cœur de ville.

Investir bleu clair

5 Milliards

Budget mobilisé sur 5 ans dans le cadre du plan.

Pictogramme homme et femme avec sacoches professionnelles

900

projets déjà soutenus par la Banque des Territoires depuis le lancement du plan, pour 200 millions d’euros.