Hébergement et logement accompagné

Engagés en faveur de l’intérêt général et de la cohésion sociale, nous proposons avec notre filiale Adoma des solutions temporaires de logement et d’hébergement accompagné, clés en main et adaptées aux personnes les plus fragiles.

Rencontrer des difficultés pour se loger fragilise encore davantage les populations vulnérables : jeunes en insertion, travailleurs précaires, bénéficiaires de minima sociaux, travailleurs migrants, familles monoparentales… Tous ont besoin d’une solution logement adaptée à leurs revenus, mais aussi d’écoute et d’un accompagnement de qualité.

79 000

logements accompagnés et places d’hébergement

+ de 88 000

résidents ou hébergés

Des solutions adaptées à chacun

Parce que leur histoire n’est jamais identique, nous leur proposons différents types de structures en fonction de leur situation.

  • Les pensions de famille Ces structures de petite taille (environ 25 logements) proposent un studio le plus souvent, à des personnes isolées et désocialisées, sans limite de durée. Dans ce cadre sécurisant, ces grands exclus bénéficient de services collectifs et d’un accompagnement social renforcé et adapté. Ici les résidents sont soutenus au quotidien dans leurs difficultés, leurs projets et leur évolution. Les maîtres-mots de ces lieux ? Confiance et proximité.
  • Les résidences sociales – Elles se composent de petits logements, en grande majorité des studios, entièrement meublés et équipés. Leur redevance est adaptée aux ressources des résidents : des personnes isolées, -jeunes actifs ou familles monoparentales-, qui, cumulant difficultés économiques et sociales, peuvent avoir besoin d’une aide à l’insertion.
  • Les logements dinsertion – Ces logement sociaux meublés sont destinés à des familles en difficulté. Gérés par un intermédiaire, en général des associations, ils offrent à ces ménages un toit et un soutien social le temps de se reconstruire, de rebondir, et de pouvoir accéder ensuite à un logement pérenne.
  • Les foyers et centres dhébergement Ces bâtiments collectifs composés de chambres meublées et d’espaces de vie communs sont dédiés aux individus en grande détresse, des personnes à la rue ou des migrants par exemple.
  • Les maisons-relais ou foyers durgence Ces logements sont réservés à des personnes nécessitant un accompagnement spécifique, en raison d’un traumatisme psychologique ou d’un handicap… Des associations partenaires gèrent ces lieux ou y interviennent en accompagnement social.

L’accompagnement social au cœur de l’action d’Adoma

Premier opérateur de logements accompagnés en France et premier opérateur de la demande d’asile, Adoma œuvre en faveur du logement des personnes en situation de précarité depuis sa création en 1956. Il fut notamment l’un des principaux acteurs de la résorption des bidonvilles à la périphérie des grandes villes. Aujourd’hui, notre filiale loge ou héberge plus de 88 000 personnes en difficulté. Elle assure au quotidien les missions d’accueil, d’accompagnement et d’orientation des hébergés au sein de ses différents sites.

 

Grâce aux équipes présentes dans la résidence, Adoma m’a permis de me reconstruire (…) Ici, on a vraiment envie de s’en sortir et ils nous donnent un sacré coup de main. On se sent revivre, cela nous redonne un espoir, un espoir qu’on veut garder !

Gilles

Résidence sociale ”Les fonderies” d’Adoma

Hémisphère, notre mobilisation au service de l’hébergement d’urgence

Premier fonds d’investissement à impact social français, Hémisphère a été créé par CDC Habitat et sa société de gestion de fonds, AMPERE Gestion, pour financer 10 000 places d’hébergement d’urgence. Le fonds Hémisphère a ainsi racheté plus d’une cinquantaine d’hôtels économiques pour les transformer en Résidence Hôtelière à Vocation Sociale (RHVS). Louées à Adoma, qui y assure les prestations d’hébergement et d’accompagnement social, ces RHVS accueillent les sans-abris et les demandeurs d’asile.
Découvrez Hémisphère, premier fonds à impact social français.

Hémisphère, centre d'hébergement PRADHA - Crédits D.Richard

Hémisphère, centre d'hébergement PRADHA - Crédits D.Richard

J’ai fait une demande d’hébergement chez Adoma et voilà, je suis arrivé ici et ça se passe bien. Mon assistante sociale m’encourage dans mes démarches. Maintenant, je peux dire que je suis fier puisque j’ai une certaine stabilité et que je suis autonome.

Eric

Centre d’hébergement HUAS (hébergement d’urgence avec accompagnement social) de Cergy-Pontoise

dictum ut non facilisis leo at ut elit. velit, risus quis,