Du foyer à la résidence sociale : vers un logement pérenne classique à Caluire-et-Cuire (69)

Logement social Réhabilitation

À l’origine, le foyer Adoma répondait à des impératifs d’accueil des personnes migrantes isolées venues reconstruire la France. L’immeuble, situé à Caluire-et-Cuire (69), se composait de chambres individuelles avec cuisines et sanitaires partagés. Après démolition, la résidence sociale Le Replat a été construite en lieu et place pour bâtir un habitat social et solidaire plus pérenne, avec 150 studios meublés pour des personnes connaissant des difficultés économiques.

Une gestion de proximité

Le Replat loge les anciens résidents du foyer d’origine et accueille un nouveau public en fonction des disponibilités. Les anciens travailleurs migrants sont assurés de bénéficier du maintien à domicile et d’un logement adapté ainsi que d’un accompagnement spécialisé, sans limitation de durée. L’une des priorités d’Adoma est d’accompagner les résidents dans leurs démarches : accès aux droits, aides administratives, alphabétisation, parcours santé, etc. Cet accompagnement de proximité est proposé tant individuellement que collectivement.

 

Foyer Adoma à Caluire-et-Cuire

Foyer Adoma à Caluire-et-Cuire

Des ateliers et des animations sont également prévus pour renforcer l’autonomie et favoriser l’insertion. En ce sens, plusieurs partenariats ont été noués avec des associations œuvrant à la création de liens entre les personnes réfugiées et la société d’accueil, proposant des aides à domicile, ou encore accompagnant nos résidents âgés dans la connaissance de leurs droits et l’accès aux services de santé etc.

La situation professionnelle des résidents

21%

Salariés ou stagiaires

3%

Demandeurs d’emploi, dont 47 % au RSA

28%

Retraités

Plus qu’un simple logement

La résidence offre 150 logements de 20 m² à 31 m². Les logements disposent d’une kitchenette et d’une salle d’eau privative avec douche, sanitaire et lavabo. Conventionnés à l’APL, ces logements sont soumis à une redevance comprenant le loyer, les charges intégrales (électricité, chauffage, eau) et les prestations de service (mobilier, maintenance, blanchissage, literie).

Chaque mois, le résident s’acquitte d’un « reste à payer » adapté à ses ressources et à sa situation familiale. Par exemple, un résident bénéficiaire du RSA occupant un logement de 20 m² s’acquittera, après déduction de l’APL d’un reste à payer de 69,19 euros

 

142

hommes accueillis dans la résidence.

7

femmes accueillies dans la résidence.

4

enfants accueillis dans la résidence.

Contactez-nous Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous !

CDC Habitat Auvergne Rhône-Alpes

Autres projets

  • Nos équipes sont à votre écoute pour vous apporter des réponses dans les plus brefs délais. 

    Pour toute demande de logement, veuillez cliquer ici.

ultricies suscipit dapibus nunc consectetur Aenean id commodo dolor.