La résidence remarquable des Bleuets à Créteil (94) rénovée pour une meilleure ouverture sur la ville.

Logement social Réhabilitation

La rénovation des 533 logements locatifs sociaux de la résidence Les Bleuets à Créteil (94), exemple unique de l’œuvre brutaliste de Paul Bossard, s’inscrit dans le cadre du projet de renouvellement urbain du quartier. Les travaux ont permis d’ouvrir le quartier sur le reste de la ville et d’améliorer le confort des logements, des façades et des espaces verts tout en remettant en valeur le caractère remarquable de cette architecture.

Un patrimoine unique

La résidence Les Bleuets, construite en 1962, est une opération très particulière au niveau architectural. Labellisée architecture contemporaine remarquable, c’est un exemple d’un courant dit « brutaliste ». Ses logements comprenaient de nombreuses ingéniosités pour l’époque : un système de chauffage innovant, les premières « cuisines américaines », la séparation amovible des chambres d’enfants etc.
L’organisation de la résidence, et de ses bâtiments, illustre aussi le talent de l’architecte : dénivelés, nombreux espaces verts et plantations d’arbres viennent animer les constructions en béton, tout comme l’utilisation du bois et du verre.

Résidence Les Bleuets à Créteil

Aujourd’hui, je vis dans un immeuble où tout le monde s’entend bien. Je constate que les gens qui n’habitent pas le quartier et qui avaient peur d’y venir apprécient sa transformation.

Elizabete Khayati, locataire.

Une rénovation intégrée à la métamorphose du quartier

Couplés aux importants travaux d’aménagement de la ville de Créteil dans le cadre du PNRU (Programme National de Renouvellement Urbain), les travaux démarrent en 2011. Un bâtiment de 46 logements est détruit et 602 logements sont restructurés en 533 logements plus conformes aux normes actuelles de confort. Le réseau de chauffage est entièrement rénové et l’étiquette énergétique des bâtiments passe ainsi de F à C. Les espaces extérieurs sont profondément repensés afin d’assurer une meilleure accessibilité à l’ensemble des halls et un stationnement optimal, tout en conservant le plus grand nombre d’arbres existants. Trois îlots sont ainsi créés avec une résidentialisation douce qui délimite, sans les fermer, des nouveaux cheminements.

46,4
millions d’euros :
coût de l’opération.

38,7
millions d’euros consacrés aux logements.

Contactez-nous Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous !

CDC Habitat Île-de-France

Autres projets

  • Nos équipes sont à votre écoute pour vous apporter des réponses dans les plus brefs délais. 

    Pour toute demande de logement, veuillez cliquer ici.