RSE : CDC Habitat met son expertise au service de ses partenaires

Si la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) fait désormais partie intégrante du quotidien de l’ensemble des organismes de logement sociaux, la grande diversité des sujets couverts et des urgences (sociales comme environnementales) en fait une matière particulièrement évolutive – et donc une démarche qu’il convient d’adapter au fil de l’eau afin de rester en phase avec les différentes réglementations.

Il y a deux ans, CDC Habitat remettait ainsi sa politique RSE à jour autour de 4 grands piliers complémentaires (les clients, l’environnement, les partenaires et territoires ainsi que les collaborateurs), déclinés chacun en 4 grands engagements soit 16 axes de travail concrets. De la tranquillité résidentielle jusqu’à l’adaptation du patrimoine au changement climatique, en passant par le renforcement du travail et des échanges avec les parties prenantes de chaque projet ou encore l’évolution des méthodes de travail pour renforcer le bien-être des collaborateurs, le Groupe dispose désormais d’une feuille de route extrêmement précise, adossée à des objectifs le plus souvent chiffrés.

C’est cette approche et cette méthodologie de la RSE que CDC Habitat souhaite, à travers le réseau Partenaires, partager avec l’ensemble des OLS. Comme l’explique Gildas Le Han, directeur des participations du Groupe et du pilotage RSE, « nous proposons de mettre à disposition de nos partenaires l’expertise acquise au fil des années sur des sujets parfois très complexes, qu’ils souhaitent affiner leur stratégie globale RSE ou travailler sur un point spécifique ». Conseil, mise en relation avec des experts de CDC Habitat ou externes, partage de méthodologie de travail ou mise à disposition d’outils développés en interne, comme Sentinelle, la plateforme dédiée à la sécurité des personnes et des biens : c’est tout un éventail de prestations qui est ainsi proposé pour un accompagnement sur-mesure des politiques RSE de chacun.

Après un premier webinaire thématique organisé sur le sujet fin septembre 2023, différents ateliers seront organisés dans les prochains mois afin de suivre l’évolution de plusieurs sujets. « Nous allons notamment travailler autour de la taxonomie verte et de la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) qui interrogent beaucoup les bailleurs. CDC Habitat va essuyer les plâtres de cette fusion du financier et de l’extra-financier un an avant nos partenaires, nous pourrons donc partager notre expérience », reprend Gildas Le Han. « Nous allons probablement consacrer une session à la question de la ‘raison d’être’ que les OLS peuvent désormais formaliser dans le sillage de la loi PACTE : nous avons récemment révélé notre raison d’être, et la démarche qui nous a permis d’y arriver pourra sans nul doute intéresser les partenaires ».

Comment CDC Habitat s’organise en Ile-de-France pour concrétiser ses objectifs sociaux et environnementaux

La direction interrégionale Île-de-France de CDC Habitat poursuit le déploiement opérationnel de son projet de territoire sur son volet social et environnemental. Cette nouvelle étape se met en œuvre notamment grâce à une démarche visant à identifier tous les leviers d’actions possibles pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux (ESE) dans les projets de constructions et de réhabilitations portés par Grand Paris Habitat (GPH), son GIE dédié au développement et à la maitrise d’ouvrage.

Identifier les priorités de chaque territoire pour y répondre par des actions concrètes et des projets réellement adaptés : si la promesse des projets de territoire initiés par CDC Habitat dans toute la France résonne particulièrement auprès des collectivités, c’est parce qu’il y a urgence à apporter des réponses concrètes aux enjeux actuels – qu’il s’agisse d’accélérer la production de logement social, de lutter contre la précarité énergétique, de renforcer l’attractivité de certains territoires ou encore de réduire l’impact environnemental d’un secteur connu pour ses émissions de gaz à effet de serre.

Le diagnostic posé par les équipes de CDC Habitat en Île-de-France, et celles de son GIE Grand Paris Habitat, a ainsi permis de définir des plans d’actions précis pour les trois prochaines années, adaptés aux spécificités des territoires franciliens. Au passage, plusieurs thématiques ont été identifiées comme prioritaires, permettant ainsi d’affiner les axes d’intervention par bassin d’habitat : transition énergétique, construction durable, adaptation aux changements climatiques, création de lien social, mixité sociale et d’usages, accompagnement des travailleurs clefs…

Une mission ESE pour définir des leviers d’action

Sandrine Blasco
Sandrine Blasco, responsable du pilotage de la RSE en Ile-de-France

Mais une fois le constat partagé avec les collectivités, comment intégrer ces enjeux à des projets viables et une programmation durable ? C’est tout l’enjeu de l’entrée en phase opérationnelle des projets de territoire, qui nécessitent une nouvelle dynamique collective et un accompagnement dans la durée : Il s’agit de partir des besoins des habitants, des collectivités et d’intégrer l’ensemble des métiers du bailleur dans une démarche transversale, pour accroitre la qualité environnementale et la dimension sociale dans les projets.

« Nous avons travaillé à définir nos engagements sociétaux et environnementaux (ESE), c’est-à-dire les objectifs et les moyens à mettre en œuvre dans nos projets en neuf comme en réhabilitation », explique Sandrine Blasco, responsable du pilotage de la RSE chez Grand Paris Habitat. « Nous ne sommes évidemment pas partis de zéro : le Groupe CDC Habitat comme la plupart des bailleurs franciliens ont inscrit leur activité de longue date dans une démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) ambitieuse et beaucoup de choses sont déjà mises en œuvre sur le terrain. Mais il s’agit de s’engager sur des objectifs précis et mesurables ».

Un déploiement opérationnel centré sur l’accompagnement

Les ESE ont vocation à s’imposer dans la durée comme un levier de résilience des territoires et de la transition écologique, en agissant sur toutes les facettes d’un projet pour en maîtriser au maximum l’impact.

« L’idée est avant tout de permettre la montée en compétences opérationnelles des équipes et de les épauler jusqu’à ce qu’elles soient suffisamment à l’aise pour être autonomes sur ces sujets. Cela s’organise avec l’appui des directions essentielles comme les ressources humaines, la maintenance ou le patrimoine.», reprend Sandrine Blasco. « Mais sur certains sujets comme l’économie circulaire, la construction bois, l’autoconsommation électrique ou la biodiversité, nous pouvons aller encore plus loin. Nous travaillons par exemple à identifier des partenaires spécialisés, participons à la structuration d’une filière bois au niveau local (Engagement FIbois IDF)».

Favoriser le partage d’expériences grâce aux adhérents de Grand Paris Habitat

La démarche va d’ailleurs pouvoir bénéficier encore plus largement aux territoires franciliens puisque Grand Paris Habitat intègre aussi 20 autres bailleurs sociaux de la région. Tous étant confrontés à des situations différentes, le partage de connaissances au sein du GIE et l’échange de bonnes pratiques vont forcément permettre de progresser encore plus rapidement.

« Il est important pour nous de développer une démarche vraiment collective et de capitaliser sur les expériences de chacun pour accélérer la transformation culturelle de nos adhérents », conclut Sandrine Blasco. « Nous avons plus que jamais vocation à être un partenaire majeur des territoires d’Île-de-France sur l’ensemble des enjeux sociétaux et environnementaux, en développement comme en réhabilitation ».

Les ESE en détail

4 enjeux sociétaux prioritaires :

  • Produire des logements en adéquation aux besoins des territoires et de leurs habitants
  • Proposer des services associés à l’habitat (mobilité, stationnement, sécurité, qualité de vie…)
  • Renforcer la solidarité et le bien-être (maîtrise des charges, participation collective, solidarité intergénérationnelle, sensibilisation aux écogestes…)
  • Favoriser l’insertion et l’inclusion des locataires (accompagnement des publics fragiles, insertion professionnelle, fluidification des parcours résidentiels…)

4 enjeux environnementaux prioritaires :

  • Renforcer l’efficacité énergétique du patrimoine pour aller vers plus de sobriété
  • Développer la construction bas carbone et intégrer l’économie circulaire dans la conception de chaque projet
  • Adapter durablement le patrimoine aux changements climatiques (conception bioclimatique, diagnostic de résilience…)
  • Intégrer la nature à chaque étape du projet (biodiversité, développement de l’agriculture urbaine, lutte contre l’artificialisation des sols…

Photo haut de page : La résidence CDC Habitat Girard à Montreuil (93) est un projet exemplaire à plusieurs égards : labellisé Passivhaus, il est l’un des plus hauts immeubles à ossature bois d’Europe (R+6) et un véritable modèle de sobriété, notamment énergétique.

A l’occasion de la publication de la Déclaration de Performance Extra-Financière de CDC Habitat, découvrez un aperçu des initiatives lancées en 2022 afin de mobiliser notre collectif au service de notre culture commune.

Bâtir ensemble une culture commune basée sur la confiance, la responsabilité et la diversité des équipes

> + de 600 managers réunis pendant une journée entière autour de trois thèmes forts pour les années à venir : la déclinaison de notre stratégie IMPULSE 2026, la culture client, la démarche managériale.

Depuis 2022, le Groupe a lancé une nouvelle démarche managériale et anime la communauté des managers afin de les fédérer, de favoriser le partage et les interactions, et de créer des rendez-vous réguliers pour ancrer les bonnes pratiques managériales dans la durée.

Accompagner les équipes dans la transformation du Groupe

> Une centaine de séminaires, une vingtaine d’ateliers de co-construction et près de 300 sessions de formation organisés pour la création d’un réseau d’agence unique.

Nous avons fusionné nos deux réseaux d’agences CDC Habitat et CDC Habitat social au sein d’un unique réseau d’agences mixtes, en charge de l’ensemble du parc de logement social, intermédiaire et abordable (à l’exception de la région Île-de-France). Cette nouvelle organisation, opérationnelle depuis le second semestre 2022, permet de proposer l’ensemble du savoir-faire du Groupe à travers un « guichet unique » au sein d’un maillage territorial entièrement repensé.

> Signature de l’accord gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP)

Nous avons inscrit au cœur de notre stratégie une démarche dynamique et prospective d’accompagnement de nos collaborateurs dans le développement de leurs compétences et de leur parcours professionnel.

Garantir la santé et la sécurité au travail

> 3 assistantes sociales à temps plein accompagnent les collaborateurs lorsqu’ils rencontrent des difficultés depuis 2022

La prévention en matière de santé et de sécurité est une préoccupation prioritaire et permanente dans toutes les activités du Groupe, qui s’engage à garantir l’intégrité physique et psychique des collaborateurs.

Promouvoir l’égalité des chances

> 93/100 : Index égalité professionnelle de l’UES CDC Habitat en 2022

Un budget spécifique est dédié à l’égalité salariale dans le cadre des négociations annuelles obligatoires. Par ailleurs, les collaborateurs ont la possibilité d’être membres du réseau de la Caisse des Dépôts pour la mixité : Alter Égales. Celui-ci contribue à promouvoir une politique volontariste de mixité, de décloisonnement et de transversalité au sein du groupe Caisse des Dépôts.

Signature en vue pour la Convention d’utilité sociale (CUS) de CDC Habitat Grand-Ouest
Vue aérienne de Tours

A l’occasion de la publication de la Déclaration de Performance Extra-Financière de CDC Habitat, découvrez un aperçu des initiatives lancées en 2022 afin de fédérer notre écosystème pour construire ensemble une ville sobre, durable et inclusive.

Partager et mutualiser nos expériences et compétences avec nos partenaires

> 5 ateliers entre membres du réseau CDC Habitat Partenaires mis en place

En 2019, nous avons créé le réseau CDC Habitat Partenaires dans la dynamique de regroupement des organismes de logements sociaux imposé par la loi Elan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique). Notre objectif est d’accompagner les bailleurs sociaux dans la mise en œuvre de projets de développement et de rénovation sur leur territoire, dans le cadre de partenariats financiers et opérationnels.

Développer des solutions innovantes en réponse aux enjeux de l’habitat

> 6 hackathons organisés afin d’explorer de nouvelles idées au service des habitants et des territoires.

C’est au total plus de 250 personnes qui ont imaginé des solutions concrètes pour l’habitat. Les idées innovantes lauréates sont testées sous forme d’atelier en 2023.

> 3 cas d’usage retenus par les start-up angels internes pour renforcer nos démarches d’innovation.

Les thématiques : valorisation des eaux grises, confort d’été dans un contexte d’urgence climatique et identification des interlocuteurs en interne dans un Groupe en constante évolution font l’objet d’expérimentation en 2023 pour trouver des solutions avec des partenaires start-up. 

> Un dispositif interne de soutien à l’innovation sociale mis en place pour la première fois.

L’appel à projets L’ISA, L’Innovation sociale en action(s) a rencontré un vif succès avec une trentaine de dossiers ont été déposés par les collaborateurs. 24 d’entre eux bénéficieront d’un soutien financier à hauteur de 10 000 € maximum afin de soutenir des projets innovants au service de nos locataires, portés par nos équipes en lien avec les acteurs des territoires.

Apporter des solutions aux publics en situation de fragilité, en s’appuyant sur les acteurs des territoires

> 500 000 euros distribués à 400 locataires pour favoriser l’accès ou le maintien dans les lieux des locataires en difficulté tout en participant à la réduction et à la prévention des impayés locatifs

En 2022, le groupe CDC Habitat a également mis en place un dispositif d’aide sur quittance, géré par SOLI’AL, association d’Action Logement. Cette aide financière, accordée sous forme de subvention, se traduit par une baisse de la quittance résiduelle sur une période courte et définie.

> 1,5 million d’euros : création du fond Solidarité énergie au bénéfice de ses locataires les plus fragiles dans le contexte de hausse des prix de l’énergie.

> 700 ménages logés sur l’ensemble du territoire métropolitain via un dispositif d’intermédiation locative.

Outil d’insertion par le logement, l’intermédiation locative permet à des ménages rencontrant des difficultés d’accès au logement de se loger grâce à l’intervention d’un organisme tiers qui porte le bail.

A l’occasion de la publication de la Déclaration de Performance Extra-Financière de CDC Habitat, aperçu des initiatives lancées en 2022 afin d’être moteur de la transformation environnementale de l’habitat

Poursuivre la rénovation du parc existant et rendre nos clients acteurs de leurs consommations énergétiques

 > Seulement 0,7 % du parc en étiquettes énergétiques F et G

Afin de réduire la consommation énergétique de son parc, le Groupe a formalisé ses engagements dès 2008 dans une feuille de route : le Plan stratégique énergétique. Depuis, la consommation énergétique moyenne des logements de CDC Habitat a baissé de 41 %. Cela passe par la réhabilitation énergétique de notre patrimoine et par le fait de rendre nos clients acteurs de leurs consommations énergétiques. En cohérence avec le plan national, le Groupe a défini son propre plan de sobriété énergétique qui vise à réduire de 10 % la consommation d’énergie sur les deux prochaines années par rapport à 2019.

Renforcer la construction bas-carbone

> En 2022, définition du Plan stratégique climat (PSC) pour accélérer la décarbonation de notre parc.

Notre stratégie vise à agir sur le choix des énergies, sur la performance de l’enveloppe du bâtiment notamment à travers le choix des matériaux, ainsi que sur les équipements. Nous voulons développer le recours aux énergies renouvelables. Plusieurs projets ont déjà été déployés tels que des installations photovoltaïques, du bois biomasse, du solaire thermique ou des réseaux de chaleur vertueux.

En 2022, la résidence du Trident, à Joué-lès-Tours (direction interrégionale Grand Ouest), a développé un système photovoltaïque en injection. 200 panneaux photovoltaïques y ont été installés et la production électrique générée est directement injectée sur le réseau public et revendue. En fonction du retour d’expérience de ce projet, cette solution pourra être déployée sur d’autres sites.

Être pionnier dans l’adaptation du patrimoine aux aléas climatiques

> 3 800 logements ont été analysés grâce au DPR en 2022

CDC Habitat a développé le diagnostic de performance résilience (DPR) qui indique si le bâtiment est en mesure de faire face aux aléas climatiques, en mettant en perspective la vulnérabilité des bâtiments et l’exposition du territoire aux aléas climatiques. À terme, cet outil permettra également de prendre en compte les risques climatiques dans les nouveaux projets de construction.

Lutter contre l’artificialisation des sols, notamment en investissant dans la reconversion d’actifs existants

> 82 % des projets de construction du Groupe avaient un impact faible ou nul en matière d’étalement urbain en 2022.

En France, l’habitat est responsable de 42 % des terres artificialisées. Pour préserver la biodiversité, le Groupe, signataire de la Charte Entreprises engagées pour la nature, a élaboré en 2022, le plan d’actions associé. Nous nous engageons notamment, dès 2024, à suivre une stratégie Zéro artificialisation nette.

> 262 500 m² : en 6 ans, le Groupe a participé à la restauration écologique de l’équivalent de 2,5 fois la superficie de la ville de Paris.

Nous nous attachons à compenser notre impact sur la biodiversité en participant au financement du programme Nature 2050. Les projets financés participent à la restauration de zones humides, à la création de continuités écologiques, à la transition des espaces forestiers et agricoles, ou à l’amélioration de la biodiversité en ville.

A l’occasion de la publication de la Déclaration de Performance Extra-Financière de CDC Habitat, aperçu des initiatives lancées en 2022 afin d’agir pour le bien-être individuel et collectif de nos locataires et de nos résidents.

Apporter à chacun une réponse adaptée à ses besoins et ce tout au long de sa vie, quelle que soit sa situation

> + de 10 500 logements proposés à la location au sein de résidences spécialisées dédiées aux personnes âgées.

Pour accompagner le vieillissement de la population en matière d’habitat, nous avons mis en œuvre une stratégie dédiée dès 2008. Maintenir à domicile autant que possible les locataires en adaptant les logements de notre parc, proposer des solutions alternatives avec les résidences intergénérationnelles, les résidences spécialisées ou encore l’habitat partagé et accompagné font partie des solutions proposées avec les structures médicalisées.

> 1 partenariat de 5 ans avec la start-up Colonies pour développer des résidences de coliving en zones tendues.

CDC Habitat s’engage aussi à favoriser l’accès au logement des jeunes, premières victimes de la crise du logement.  Le Groupe développe une offre spécifique de logements à destination des jeunes actifs au sein de résidences sociales et des étudiants. Nous sommes par ailleurs un des principaux propriétaires de résidences étudiantes conventionnées dont la gestion est confiée à un tiers spécialisé tel que le CROUS ou l’association ARPEJ. La colocation et le coliving sont aussi des solutions alternatives investies par le Groupe au travers de partenariats.

Renforcer notre réactivité en apportant une réponse rapide et fiable pour conforter le lien de proximité avec nos clients

> 78 % de taux de satisfaction globale pour les locataires en place

Les locataires disposent de plusieurs canaux et outils pour obtenir une réponse rapide et efficace à leurs demandes. En 2022, l’espace client a notamment connu des évolutions avec par exemple la mise en place d’un chatbot qui a un taux de conversations abouties de 82 %. Un dispositif d’écoute renforcé qui fait ses preuves.

Faire de nos résidences des lieux de vie favorisant la tranquillité résidentielle, le lien social et la réappropriation des espaces

> 1 nouvelle feuille de route de la politique de tranquillité résidentielle du Groupe pour la période 2022-2026.

La stratégie du Groupe en la matière s’articule autour de 4 axes :

Favoriser les parcours résidentiels en intensifiant les synergies avec les bailleurs et les collectivités

Proposer une solution de logement adaptée à l’évolution des besoins de nos locataires est un enjeu inhérent à notre métier de bailleur. Notre nouvelle organisation, incarnée par nos agences mixtes, va contribuer à faciliter les parcours résidentiels puisque ce sont désormais les mêmes équipes qui sont en charge de l’ensemble du parc de logement social, intermédiaire et abordable.

Comment le groupe CDC Habitat renforce la construction bas-carbone, favorise les parcours résidentiels ou encore accompagne les équipes dans la transformation du Groupe ? Retrouvez les actions mises en place pour respecter ces engagements, et bien d’autres encore, au sein de la Déclaration de Performance Extra-Financières 2022 dont l’objectif est de détailler les implications sociales, environnementales et sociétales de la performance du Groupe et de ses activités, ainsi que son mode de gouvernance.

Tout au long du mois d’août, nous vous proposons de parcourir ce document de référence de la politique RSE de CDC Habitat grâce à un aperçu des initiatives lancées en 2022 pour :

L’agence de Grenoble de CDC Habitat organise depuis 2021 des collectes de déchets sur certains sites en s’appuyant sur la déchetterie mobile de la Métropole. Des expériences aux succès différents qui poussent les équipes à affiner le dispositif à chaque fois.

Lancées en 2018 par Grenoble-Alpes Métropole, les déchetteries mobiles sont des dispositifs imaginés pour lutter contre les dépôts sauvages de déchets, notamment encombrants, et sensibiliser les habitants au tri. Mobiles comme leur nom l’indique, elles s’installent pour une ou plusieurs journées directement au cœur des quartiers, le plus souvent à la demande des bailleurs sociaux qui souhaitent mener des actions de proximité auprès de leurs locataires.

« Depuis l’an dernier, nous essayons d’imaginer des manières d’intégrer ces déchetteries mobiles dans des petits événements sur nos sites, afin d’inviter nos locataires à descendre leurs encombrants et à profiter d’animations conviviales autour du réemploi, du recyclage et du tri », explique Amélie Joffrion, responsable de secteur à l’agence de Grenoble. « Cela va du petit stand de troc de jouets ou de meubles en bois jusqu’aux rencontres avec la CLCV (Consommation Logement Cadre de Vie), l’association nationale des consommateurs et usagers, l’idée étant de nouer un dialogue avec des publics assez peu sensibles à ces questions ».

Après une première expérience concluante menée à Echirolles l’an dernier, CDC Habitat a décliné le format sur la commune voisine d’Eybens, au sein d’une résidence d’une cinquantaine de logements où des encombrants fleurissent régulièrement sur les trottoirs et les abords du site. Si l’événement s’est déroulé dans des conditions similaires et a permis de récolter quelques meubles abîmés et quelques vieux appareils d’électroménager, la dynamique s’est avérée moins porteuse localement – soulignant à quel point le travail de sensibilisation aux écogestes doit s’inscrire dans la durée.

« Malgré un gros travail de portage et de communication en amont de l’événement, nous avons eu du mal à mobiliser les locataires », confirme Amélie Joffrion. « Nous nous sommes rendu compte que les encombrants qui s’amassent parfois dans la rue ne venaient pas de chez eux et qu’ils ne se sentaient donc pas spécialement concernés – même s’ils étaient contents de les voir disparaître. Idem pour les immeubles voisins que nous avions aussi invités, nous avons eu quelques participants mais pas forcément autant qu’espéré ».

Pour autant, pas question pour CDC Habitat de baisser les bras. Si le Groupe est engagé de longue date dans une démarche globale de développement durable, les équipes de terrain savent que l’alchimie locale est parfois complexe à trouver et qu’il faut souvent s’y prendre à plusieurs reprises pour commencer à obtenir des résultats concrets. Du coup l’agence de Grenoble prévoit déjà d’organiser d’autres collectes événementielles sur son patrimoine dans les prochains mois – et réfléchit à des formats plus classiques ou de simples campagnes de communication pour les sites qui se prêtent moins à ces rencontres.

« Chaque opération est un coût pour le bailleur qui mobilise des moyens pour informer les locataires et organiser le Jour J, et pour la Métropole qui fait venir spécialement une déchetterie mobile », conclut Amélie Joffrion. « Mais c’est un investissement nécessaire si l’on veut faire évoluer les mentalités sur le long-terme. A nous d’ajuster nos actions ». 

Comment le groupe CDC Habitat accompagne ses locataires en difficulté, garantit la santé et la sécurité au travail de ses collaborateurs ou encore adapte son patrimoine aux aléas climatiques ? Retrouvez les actions mises en place par le Groupe pour respecter ces engagements, et bien d’autres, au sein des Déclarations de Performance Extra-Financières (DPEF), documents de référence de la politique RSE du Groupe.

L’objectif des DPEF est de présenter les mesures mises en place par le Groupe pour répondre à ses engagements sociaux, environnementaux et sociétaux ainsi que son mode de gouvernance et la relation avec ses locataires et fournisseurs.

Ces deux documents, qui couvrent le périmètre des entités CDC Habitat et CDC Habitat social, sont le reflet de notre politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) vis-à-vis de nos parties prenantes.

Les DPEF 2020 sont marquées par la crise sanitaire et les actions spécifiques déployées pour y faire face. Malgré ce contexte, CDC Habitat a tenu ses engagements et a poursuivi ses actions pour :