A Sauzelong (31), une première réhabilitation en attendant la suite

A Sauzelong (31), une première réhabilitation en attendant la suite
Sud-Ouest 15 mars 2021

CDC Habitat aura finalisé la réhabilitation de 140 logements dans le quartier de Sauzelong après deux ans de travaux. La fin d'un chantier qui en annonce d’autres puisque c’est l’ensemble des 493 logements gérés par le bailleur sur le secteur qui feront l’objet d’un grand projet de restructuration dans les prochaines années.

Lové entre le canal du Midi, le Pont des Demoiselles et l’avenue du Lauragais, le quartier populaire de Sauzelong à Toulouse compte aujourd’hui 493 logements répartis sur une dizaine de bâtiments, tous propriété de CDC Habitat. Si de nombreux étudiants s’y installent encore régulièrement, les ensembles construits dans les années 1950 et 1960 se font de plus en plus obsolètes, malgré les travaux menés régulièrement par le Groupe – à tel point qu’une réflexion autour de la restructuration complète du quartier a été initiée en 2014.

Comme l’explique David Anoussine, directeur du développement Occitanie chez CDC Habitat Sud-Ouest, « le quartier a souffert ces dernières années de la paupérisation croissante d’une partie de ses habitants. L’offre de logements y étant actuellement exclusivement sociale, l’idée est d’apporter de la mixité et de densifier l’offre, sans diminuer le nombre de logements sociaux et en proposant également un bon niveau d’équipements et de services dans une zone plutôt centrale de la ville ».

Le Groupe travaille donc activement, avec le soutien très fort de la collectivité, afin de délimiter les contours des chantiers à venir. Une volonté affichée : impliquer au maximum les habitants de ce quartier. « Pour dessiner l’avenir du quartier pour les 15 prochaines années, une grande démarche de concertation a été lancée sur le terrain », précise Cyril Gola, responsable développement. « Nous avons donc soumis plusieurs scenarii d’aménagement, détaillé les options de démolition et de réhabilitation, et imaginé ce que pourrait devenir le quartier dans un futur proche afin que les gens puissent se projeter et faire part de leurs remarques ».

Un bond significatif pour la performance énergétique

CDC Habitat vient d’achever, après deux ans de travaux, la réhabilitation d’un premier immeuble de 140 logements situés 115 avenue Albert Bedouce, tout près du canal. Ces travaux, pour lesquels CDC Habitat a engagé 6,5 millions d’euros se sont notamment concentrés sur le confort thermique. L’ensemble de l’isolation du bâti (façades, combles, plancher des caves, etc.) a été revu, les menuiseries et la ventilation ont été remplacées et la résidence a été raccordée au réseau de chaleur déployé par Toulouse Métropole.

« L’ensemble de ces travaux nous ont permis de passer d’une étiquette D à une étiquette B – à tout juste quelques KwH de l’étiquette A », souligne Cyril Manilève, chef de projet à la direction de la maîtrise d’ouvrage chez CDC Habitat Sud-Ouest. « Le bâtiment est également labellisé Patrimoine Habitat et BBC-Effinergie Rénovation, preuve d’une réelle amélioration du confort thermique pour les occupants ». Les économies d’énergie ainsi réalisées permettent d’améliorer l’empreinte carbone de la résidence tout en réduisant les charges. Le Groupe concrétise ainsi à Toulouse son plan de transition énergétique qui prévoit que la consommation énergétique de l’ensemble de son patrimoine atteigne le niveau BBC rénovation, à horizon 2050.

L’accessibilité et la sécurité du bâtiment ont également été entièrement revues, les halls d’entrée refaits à neuf tout comme les parties communes, l’éclairage remplacé par des LEDs, et une loge pour le gardien a été créée. Cinq logements complémentaires seront également créés en entresol, inutilisé jusqu’à présent.

Nouveaux usages pour bâtiment ancien

Mais c’est à l’intérieur des logements que les changements les plus impressionnants ont été menés.  « L’une des originalités du projet est que nous avons choisi d’agrandir les baies vitrées pour ramener de la luminosité et de rajouter des balcons en pignon sur les logements de type 3, ce qui a nécessité de découper la façade », explique Gilles Labarthe, directeur de la maîtrise d’ouvrage. « Nous avons également apporté une touche de modernité en réaménageant les espaces de vie, notamment en ouvrant la cuisine sur le salon ».

Si ces choix forts ont pu parfois susciter des interrogations chez une partie des locataires les plus âgés, CDC Habitat a mené un travail de dialogue et de concertation en proximité, en lien avec l’entreprise GBMP, le cabinet PPA Architecture, et la société Palanca spécialisée dans l’assistance à maîtrise d’usage. Un accompagnement qui va s’inscrire dans la durée puisque le bâtiment est lauréat de l’appel à projets Smart City de la Banque des Territoires, et intègre donc un certain nombre d’objets connectés qui vont nécessiter une certaine prise en main.

CDC Habitat a installé de multi-capteurs dans les logements permettant aux locataires de gérer leur chauffage et consommation d’énergie via une application mobile. Le bâtiment dispose également, dans les parties communes, d’équipements connectés afin d’en optimiser le fonctionnement (régulation de la chaufferie, diagnostic et maintenance préventive des équipements collectifs, etc.). Un réseau d’utilisateurs de services sera bientôt créé afin de faciliter la prise en main de la plateforme électronique de gestion de ces équipements et donc tirer pleinement parti des performances de ce « smart building ».

« Cette réhabilitation “Smart City“ illustre pleinement la volonté de CDC Habitat d’adapter son offre de logement aux évolutions des modes d’habitat et aux enjeux environnementaux. Réussir cette mutation passait aussi par l’implication de l’ensemble des parties prenantes : acteurs publics et privés locaux, et locataires. C’est pourquoi, nous avons mené, avec eux, un travail de dialogue et de concertation en proximité que chacun puisse partager ses besoins ses attentes et faire part de ses remarques. »

Jean-Baptiste Desanlis, directeur interrégional Sud-Ouest de CDC Habitat.

140 logements réhabilités en R+11

Cinq nouveaux logements créés en entresol

Isolation complète du bâtiment (façade, combles, caves) pour une étiquette thermique B (contre D auparavant)

Travail complet sur l’accessibilité et la mise en sécurité du bâtiment

Labellisation BBC Rénovation

Création de balcons pour l’ensemble des T3 et agrandissement des baies vitrées

Installation de dispositifs connectés « Smart Building »

Investissement moyen de 42 500 euros par logement

Consulter le communiqué de presse

Télécharger

Contactez-nous Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous !

CDC Habitat Sud-Ouest

  • Nos équipes sont à votre écoute pour vous apporter des réponses dans les plus brefs délais. 

    Pour toute demande de logement, veuillez cliquer ici.

Aliquam Sed ipsum eleifend Phasellus ipsum et, sit ut justo porta. ante.