Toulouse Métropole, CDC Habitat et Adoma s’engagent pour des logements plus nombreux, inclusifs et respectueux de l’environnement

Jérôme Farcot, Marc Dolenski, Directeur général adjoint d’Adoma, et Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole signent le contrat d’engagement 2021-2026,

Toulouse Métropole, CDC Habitat et sa filiale Adoma s’engagent à proposer aux habitants de l’aire urbaine toulousaine une offre de logements plus importante, mieux adaptée aux besoins des foyers modestes, familles, étudiants et séniors, et plus respectueuse de l’environnement et des enjeux sociaux de chaque quartier.

C’est ainsi dans le cadre d’un contrat d’engagement qui les lie à Toulouse Métropole jusqu’en 2026 que CDC Habitat et Adoma s’engagent à lancer tous les ans le développement de 300 logements sociaux, 120 lots en résidence sociale et 250 logements intermédiaires dans la métropole.


Des solutions concrètes pour loger les ménages modestes

Toulouse Métropole a pour objectif de répondre aux difficultés des ménages les plus modestes à se loger dans l’aire urbaine toulousaine et il relève de la mission d’intérêt général de CDC Habitat et de sa filiale Adoma d’accompagner la Métropole pour atteindre cet objectif. Les trois acteurs ont signé un contrat d’engagement portant jusqu’en 2026, contrat qui comporte des mesures concrètes pour assurer une diversité des logements réalisés.
La première de ces mesures est l’engagement de CDC Habitat et d’Adoma de lancer en développement 300 logements sociaux et 250 logements intermédiaires par an dans la métropole jusqu’en 2026.
CDC Habitat et Adoma s’engagent à ce que 40 % des 300 logements sociaux lancés chaque année en développement le soient en « PLAI1 » : ces logements seront uniquement attribuables aux locataires en situation de grande précarité. Les 120 lots en résidence sociale sont financés en PLAI Structure. Les 60 % restants seront des « PLUS2 », toujours réservés à des foyers modestes mais avec des plafonds de ressources différents. Quant aux 250 logements intermédiaires, ils participeront à une plus grande mixité sociale dans l’aire urbaine toulousaine.


La protection de l’environnement concerne toutes les mesures de ce contrat d’engagement

Par ailleurs, CDC Habitat et Adoma s’engagent d’ici 2026 à ce que 63 % de leurs logements aient une étiquette énergétique inférieure ou égale à C et à ne plus avoir aucun logement étiqueté F ou G. Et ce toutes catégories de logements confondues. En effet, Toulouse Métropole s’est fixé pour objectif de réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre en 2030 (par rapport à 2008).
CDC Habitat et Adoma ont donc pris ces engagements pour que leurs logements, déjà occupés ou à construire, concourent à l’atteinte de cet objectif d’intérêt général. D’ici 2026, plus de 550 logements seront ainsi réhabilités et une action innovante avec CDC Biodiversité pour la restauration de la biodiversité dans le parc existant ainsi que des actions de sensibilisations des habitants aux éco-gestes