Les étudiants de l’ENSA de Toulouse s’intéressent aux projets de CDC Habitat !

Le 15 novembre, une visite du chantier de l’ilot Claude Bernard, Cité Blanche à Toulouse, a été organisée en association avec Rafik Bensalem, Maître de Conférences, pour près de 20 élèves de première année de l’ENSA, dans le cadre de leurs cours intitulé « construction et durabilité ».

Cette visite s’est déroulée en présence du maître d’œuvre, du coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé et de Frédéric Bonnet, chef de projets à la direction de la maîtrise d’ouvrage de la direction interrégionale Sud-Ouest.

L’objectif de cette visite était de faire découvrir aux étudiants le monde de la construction, ses acteurs, ses démarches, ainsi que quelques éléments de construction associés aux gros œuvre et second œuvre.

Rafik Bensalem explique : « Ce projet présentait beaucoup d’intérêt par rapport à nos objectifs pédagogiques : un projet résidentiel d’envergure en milieu urbain (contexte intéressant pour apprécier les contraintes parfois fortes d’un projet) avec une diversité typologique d’habitat (dimensions à la fois sociologique de mixité sociale et constructive), une variété de systèmes structurels et des stades d’avancement variés qui allaient nous permettre d’observer à la fois des éléments de gros œuvre et de second œuvre et d’aborder la question de coordination des lots ». 

Quelques retours des étudiants : 

Louwann : « Cette visite nous a apporté plusieurs connaissances. Nous avons pu découvrir grâce à la discussion avec les professionnels le fonctionnement et les points clés nécessaires et importants à aborder avant la construction d’un projet, ainsi que les liens entre les différentes professions. On a pu y retrouver plusieurs des domaines abordés dans les cours de TD durant cette visite, ainsi que les plusieurs étapes de constructions et différents matériaux utilisés ».

Alexandre : « Cette visite de chantier a été très constructive. Cela m’a apporté une vision concrète des notions vues lors des TD, les intervenants ont su apporter de nombreuses explications. Le chantier en lui-même est un projet intéressant, une diversité des agencements ainsi que des typologies constructives au sein des bâtiments. Cela était très instructif. La seule critique serait le temps de visite qui a peut-être était un peu court par rapport aux nombreuses notions présentes pour une première visite de chantier. »

Sarah : « Durant la visite, j’ai appris un nouveau type de fondation (en pieux sécant), j’ai aussi apprécié le fait que tous les rez-de-chaussée soient consacrés à la création d’une crèche et de locaux associatif. La variété des logements est très intéressante et cette visite m’a beaucoup plus« .

Hugo : « J’ai vraiment bien apprécié tout ce qu’on a vu. Les intervenants étaient très bien, leurs explications avant et pendant la visite nous ont permis de mettre en contexte certaines choses que nous avions vues en cours ainsi que la découverte de nouvelles méthodes, nouveau vocabulaire, etc. En résumé, j’ai trouvé un grand nombre de choses positives dans cette rapide visite et je ne serais absolument pas contre en refaire une, bien au contraire ! »

Anisse : « Ce que j’ai retenu, c’est que la construction principale est une résidence avec des fondations en pieux sécants (là où se trouve le parking) faites avec 2 types de matériaux mais pas au même moment, c’est à dire 1 sur 2. Les structures sont alignées mais il y a plusieurs types de logements. Tous les soubassements sont faits avec du béton préfabriqué. La résidence est séparée par une cour avec une construction fait de brique. J’ai appris qu’il faut faire attention à l’environnement avant de construire, c’est le rôle d’un urbaniste, car il y avait pas mal de végétation autour des constructions. »

Adam : « Cette visite a été très intéressante selon moi. En effet, le fait de voir un projet en construction m’a permis de me rendre compte en temps réel des différents éléments de construction. De plus, j’ai appris plusieurs informations notamment sur les normes de sécurité et les différents corps de métier intervenant sur le chantier. Finalement, cette sortie a été en partie formatrice et intéressante pour moi malgré sa courte durée. »

Thi Yuen Thu : « (…) Il y a beaucoup d’éléments architecturaux que j’ai beaucoup appréciés. Sous le sol se trouvent des fondations particulières (en pieux sécant), tandis que le socle est en béton préfabriqué. Le béton, l’acier galvanisé et la menuiserie en aluminium sont exceptionnels dans ce genre de projet. Ces caractéristiques font de Cité Blanche un projet de construction durable. Il y a de la toiture en terrasse, tandis que les logements intermédiaires ont de la toiture en pente avec des charpentes en bois. La variété de structures et de logements m’a beaucoup intéressé. Cette visite m’a apporté beaucoup. »

Rubens : « Je pense que cela a été très bénéfique pour nous d’aller véritablement au cœur d’un projet en construction. On a pu voir qu’énormément d’entreprises et de collaborateurs participent à ce projet. Il faut donc une grande organisation et une vraie entente entre les différents corps de métiers pour que la phase de réalisation se déroule sans encombre. On ne s’imagine pas également le temps qu’il faut pour mettre en œuvre un projet mais aussi l’organisation que cela nécessite. La visite du bâtiment était très instructive, notamment avec les explications sur les différents matériaux qui s’y trouvent, ainsi que sur les réseaux d’eaux. J’ai pu aussi remarquer que l’architecte se préoccupait beaucoup du cadre de vie des futurs habitants ou occupants de ces espaces avec l’utilisation de bons matériaux, et un certain respect pour la végétation autour du concept. »