CDC Habitat et Croix-Rouge Insertion-LogisCité s’associent pour lutter contre la précarité énergétique

CDC Habitat s’est associé depuis le début de l’année avec Croix-Rouge Insertion-LogisCité pour accompagner les locataires de trois de ses résidences à Brétigny (91), Palaiseau (91) et Leuville-sur-Orge (91) et les aider à mieux gérer leurs consommations .

Quand l’inflation bouscule le quotidien

C’est une équation qui est en train de devenir insoluble pour de nombreux ménages. Entre l’inflation et la hausse du coût des énergies qui se répercute sur les charges, les difficultés financières s’accumulent pour une partie de la population. C’est en tout cas ce qu’observe en première ligne Manon Fournier, conseillère en économie sociale et familiale à l’agence de Massy de CDC Habitat : « Les gens ont beau faire très attention à leurs dépenses, de plus en plus de locataires me sollicitent depuis un an car ils n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Je regarde avec eux les aides qu’ils pourraient solliciter, les coûts qu’on pourrait optimiser… Parfois on propose aussi de changer de logement quand celui-ci est devenu trop grand et trop coûteux ». Et depuis le début de l’année, les locataires dont les dépenses d’énergie sont devenues trop pesantes peuvent bénéficier d’un accompagnement dédié par LogisCité.

Mieux consommer pour prévenir les impayés

L’établissement francilien de Croix-Rouge Insertion a en effet fait de la précarité énergétique sa spécialité et propose aux bailleurs des interventions adaptées afin d’aider leurs locataires à réduire leurs consommations dans la durée. Trois résidences de CDC Habitat à Brétigny, Palaiseau et Leuville-sur-Orge bénéficient de ce programme qui conjugue permanences en pied d’immeuble ou porte-à-porte et suivi individualisé. « Nous avons constaté des factures assez élevées chez les occupants de ces sites qui n’ont pas encore été réhabilités », reprend Manon Fournier. « L’idée était donc de proposer une intervention un peu différente, portée par un intervenant extérieur auquel les gens pourraient se confier plus facilement ».

Un accompagnement inscrit dans la durée

L’intervention de LogisCité s’appuie sur deux visites à domicile à quelques semaines d’intervalle chez les locataires qui se portent volontaires. Si le premier rendez-vous permet de faire un diagnostic complet et d’identifier les raisons des surconsommations, le second est dédié au bilan et aux conseils pratiques. Des « kits économes » sont installés à cette occasion, avec du matériel facile d’installation et permettant de faire des économies au quotidien : mousseurs pour les robinets, ampoules LED, joints de fenêtres, bas de portes, pommeaux de douche régulés en débit… Les diagnostics ont démarré depuis quelques semaines et se prolongeront jusqu’en fin d’année, et seront complétées en 2025 de visites de suivi afin de voir comment la situation évolue.

« Accompagner sans stigmatiser ». Carole Ferrero, Directrice de Croix-Rouge Insertion – LogisCité

« Nos interventions s’appuient sur un diagnostic du logement et des installations mais aussi des habitudes des occupants. On essaie d’avoir une approche très humaine de ces questions qui sont très intimes puisqu’on rentre dans le quotidien des gens. D’ailleurs, nos équipes qui sont composées exclusivement de personnes ayant bénéficié d’un parcours d’insertion sont formées à la fois sur le volet technique et sur le volet relationnel. Pour bien accompagner, il faut savoir le faire sans juger et sans stigmatiser ».