Logement des seniors : des réponses à anticiper

Logement des seniors : des réponses à anticiper

Entre maintien à domicile et développement de résidences gérées, CDC Habitat travaille activement en Auvergne-Rhône-Alpes sur la question du logement des seniors. Un séminaire interne s’est tenu en février dernier afin de définir une feuille de route pour les prochaines années. 

Avec plus de 8 millions d’habitants, la région Auvergne-Rhône-Alpes reste la deuxième région la plus peuplée de France, après l’Île-de-France. Et comme l’ensemble du pays, le territoire connaît une accélération du vieillissement de sa population. Dans sa dernière projection présentée en mai 2023, le CESER (Conseil économique, social et environnemental régional) AURA, s’appuyant sur le recensement de 2018, prédisait une hausse de la population d’environ 8,5 % d’ici 2050, s’accompagnant d’une hausse de la part des seniors à 12 seniors pour 10 jeunes (contre 8 seniors pour 10 jeunes actuellement).

« On observe depuis quelques temps une hausse du nombre de locataires de plus de 60 ans sur notre patrimoine, avec néanmoins des disparités d’une zone à l’autre », confirme Lucile Barou, directrice adjointe de CDC Habitat AURA. « Les grandes villes comme Lyon, Annecy, Grenoble ou Clermont-Ferrand continuent d’attirer des jeunes, des familles et maintiennent globalement un bon équilibre de la pyramide des âges, mais d’autres territoires comme Vichy, le Puy-de-Dôme ou l’Isère voient leur population vieillir de manière assez significative ».

Un séminaire local pour faire le tour de la question

En matière d’habitat, cette question du vieillissement résonne de multiples manières. Si l’on vieillit globalement mieux et de manière plus autonome qu’il y a quelques décennies, le maintien à domicile souhaité par une grande partie des seniors nécessite a minima un logement adapté – pas toujours compatible avec le patrimoine ancien. Du côté de l’habitat collectif, la création d’EHPAD est strictement encadrée et ne peut se faire qu’en réponse un appel à projet lancé par le préfet, l’ARS ou le Conseil Départemental. D’autres formats de résidences gérées, plus ou moins médicalisées, voient également le jour depuis quelques temps, mais elles nécessitent de s’appuyer sur des spécialistes et des professionnels de santé largement débordés.

Pour toutes ces raisons, la direction Auvergne-Rhône-Alpes de CDC Habitat a organisé en février dernier un séminaire interne « Habitat et seniors » à Lyon, afin de réunir l’ensemble des métiers et compétences autour de la question l’accompagnement du vieillissement. « Plus de 120 collaborateurs ont participé à ce rendez-vous qui s’inscrit dans le cadre du déploiement de notre projet de territoires », reprend Lucile Barou. « Nous avons établi une feuille de route avec 4 grands axes (voir encadré) qui vont nous permettre d’avoir une approche plus fine de ces questions, et d’apporter des réponses à chaque étape et chaque besoin – de l’adaptation de notre patrimoine jusqu’au développement de nouveaux projets collectifs de type EHPAD, en passant par le renforcement de notre offre de service autour du coliving ou de la colocation intergénérationnelle ».

Le GIE Générations, un outil précieux de développement

Si la direction régionale dispose de l’essentiel des compétences pour mener à bien ces projets, elle peut néanmoins s’appuyer, pour des projets plus complexes, sur le GIE Générations : le pôle dédié aux résidences gérées et au médico-social créé en 2020 par CDC Habitat. Comme le souligne Delphine Pavy, directrice du GIE Générations, « notre mission est d’accompagner les bailleurs dans le développement et l’entretien des résidences gérées par des exploitants externes à destination des jeunes comme des seniors. Nous intervenons aussi bien en amont sur le développement de projets et l’acquisition/amélioration d’actifs, qu’en phase de maîtrise d’ouvrage, sur la gestion financière ou sur tout ce qui concerne la maintenance et la sécurité de ce patrimoine très particulier et qui nécessite une vraie expertise ».

Le GIE qui compte aujourd’hui 4 adhérents dont CDC Habitat, 25 collaborateurs et 305 établissements en exploitation sur l’ensemble du territoire, accompagne localement les projets comme celui de l’EHPAD de Chasse-sur-Rhône (38). CDC Habitat s’est en effet porté acquéreur de la SCI EHPAD LTR, propriétaire de l’EHPAD public « Les Terrasses du Rhône », via la foncière médico-sociale créée en 2020 avec Ampère Gestion et des partenaires institutionnels. Le site qui a ouvert ses portes en 2018 et propose une centaine de lits et un PASA (pôle d’activités et de soins adaptés) gérés par le Centre hospitalier de Vienne, va pouvoir bénéficier d’un soutien technique et financier de la part du Groupe pour stabiliser son activité.

« Le parc médico-social nécessite de forts investissements pour adapter les constructions aux standards actuels de confort, de sécurité et d’efficacité énergétique. Les gestionnaires notamment associatifs et publics recherchent des bailleurs partenaires à même de porter cette nouvelle dynamique », reprend Delphine Pavy. « Au total, le GIE s’est engagé à investir 800 millions d’euros sur 5 ans, dont 400 via la foncière médico-sociale pour soutenir spécifiquement les gestionnaires et les hôpitaux qui participent activement à faire émerger des réponses aux enjeux actuels du vieillissement de la population ».

« C’est une force pour nous de pouvoir nous saisir de cette question du vieillissement à tous les niveaux, avec à la fois des compétences en interne au niveau des équipes locales et l’appui de spécialistes sur des questions très précises au national avec le GIE Générations », conclut Lucile Barou. « Cela nous permet de répondre à un très large éventail de demandes des collectivités, qu’il s’agisse d’adapter le patrimoine existant pour favoriser le maintien à domicile, d’imaginer d’autres types d’habitats autonomes pour les seniors, ou d’accompagner la gestion, notamment technique, des 10 EHPADs dont nous sommes propriétaires au niveau de la DIR ».

En résumé

Les 4 axes de la feuille de route « seniors » de CDC Habitat en Auvergne-Rhône-Alpes

  • Déployer une dynamique d’aller vers pour renforcer les interactions avec ce public isolé.
  • Faciliter l’adaptation des logements et l’accessibilité des espaces communs au public senior.
  • Concevoir des services adaptés qui répondent aux besoins spécifiques des seniors.
  • Renforcer le lien social et l’intergénérationnel au sein des résidences.

Le GIE Générations : un expert aux côtés des équipes de terrain

  • 4 adhérents.
  • 25 collaborateurs.
  • 305 ensembles immobiliers en exploitation au sein de CDC Habitat.
  • 800 millions d’euros investis en 5 ans, dont 400 millions dans le secteur médico-social via une foncière dédiée.