CDC Habitat s’empare du BIM avec ambition
et pragmatisme

En mars dernier, les résultats de la collaboration entre CDC Habitat et le CSTB dans le domaine du BIM faisaient l’objet d’une restitution lors d’un séminaire national organisé par l’Union Sociale pour l’Habitat, la Banque des Territoires et le laboratoire PREFics de l’Université Rennes 2 à Paris. Une bonne occasion de revenir en détail sur la stratégie du Groupe en matière de maquette numérique.

Le BIM est une démarche évolutive qui s’inscrit pleinement dans l’ambition d’innovation économique et responsable de CDC Habitat. C’est aujourd’hui l’un des axes clés pour l’avenir de notre Groupe.” En charge du BIM (Building Information Modeling) au sein de la direction du Patrimoine Groupe, Anaïs Belpeer ne cache pas l’importance que revêt désormais la maquette numérique. Une dynamique qui bénéficie de l’ambition historique portée par la direction générale du Groupe en matière de transformation numérique. En effet, dès 2004, CDC Habitat se lançait dans un processus de numérisation de l’ensemble de son patrimoine. Objectif ? Disposer d’une vue de l’ensemble du parc immobilier au sein de la solution de Gestion Technique du Patrimoine ABYLA. Puis, en 2016, le groupe CDC Habitat lançait sa réflexion autour du BIM avec la création d’un corpus documentaire et la mise en place d’un groupe de travail visant à définir les atouts de cette technologie pour ses métiers et ses projets. Avant la signature, en novembre 2017, de la charte nationale “Objectif BIM 2022” prévoyant notamment la réalisation d’opérations “BIM conception” à compter de 2020, l’augmentation du nombre de projets BIM d’ici 2022 ou encore le partage de retours d’expérience BIM avec les autres facteurs de la filière.

CSTB + CDC Habitat : l’union fait le BIM

Photo : CSTB – Florence Joubert

Pour concrétiser ces grandes ambitions, CDC Habitat a alors décidé de s’appuyer sur l’accompagnement et les conseils du Centre Scientifique Technique du Bâtiment (CSTB) dans le cadre d’une convention de Recherche et Développement (R&D) signée en 2018. “Initialement, notre approche BIM était axée sur la partie exploitation. Au fil de nos apprentissages et de la numérisation de notre parc immobilier, nous avons eu la volonté d’intensifier l’usage de la maquette numérique pour chaque étape de nos opérations : études de faisabilité, conception, chantier et bien sûr exploitation. Cette convention avec le CSTB nous a permis de renforcer plusieurs aspects de notre stratégie”.

Parmi les axes d’amélioration, citons ici la fiabilisation des documents de référence BIM (comme la charte BIM) ou la recherche d’outils permettant d’analyser les maquettes en phase conception et faciliter ensuite leur intégration dans ABYLA. Autres réalisations de cette collaboration : la définition d’une feuille de route BIM Gestion Exploitation Maintenance et l’analyse des coûts et gains du BIM sur chaque projet. Des éléments qui ont donc été présentés aux participants du Séminaire national acteurs-chercheurs organisé le 15 mars dernier à Paris La Défense – par l’Union Sociale pour l’Habitat, la Banque des Territoires et le laboratoire PREFics de l’Université Rennes 2.     

Mobiliser la filière grâce à un déploiement progressif

Pour CDC Habitat, ce type d’événement constitue une bonne occasion d’ouvrir le dialogue avec la filière du bâtiment et de la construction. « Nous avons pour ambition d’informer sur nos travaux et nos retours d’expérience mais aussi de partager nos réflexions sur l’avenir du BIM auprès d’une communauté d’experts” précise Anaïs Belpeer.

Nous souhaitons créer un effet d’entraînement pour l’ensemble des professions et organisations avec lesquelles nous collaborons

Anaïs Belpeer
Pilote BIM, Direction du patrimoine Groupe

Lors de leur présentation, les représentants de CDC Habitat ont ainsi insisté sur les exemples de réussites BIM, les gains réalisés, mais aussi sur les risques liés au fait de s’en passer. Pour le Groupe, ce séminaire national était également l’occasion de proposer – au-delà du contenu de la convention avec le CSTB – une vision d’ensemble de sa stratégie BIM. Voulue comme pragmatique, celle-ci prévoit un déploiement progressif des processus à la fois sur les opérations neuves mais aussi sur les projets de réhabilitation.

Il ne s’agit pas de faire du BIM pour faire du BIM. Notre stratégie s’intègre dans notre démarche Qualité Maîtrise d’Ouvrage Mise en Exploitation. Pour chaque projet neuf ou de réhabilitation, nous menons désormais une étude d’intérêt pour déterminer le potentiel du BIM dans la conduite de l’opération.” Cette volonté d’avancer sans brusquer nécessite en parallèle une sensibilisation et une mobilisation de tous les intervenants d’un même projet : des architectes aux entreprises de construction en passant par les bureaux d’études.

Le numérique au service de la qualité des logements

Sur le terrain, cette approche pragmatique du BIM s’inscrit dans une ambition plus large de placer le numérique au service de l’expérience client et de la préservation du patrimoine. La feuille de route 2021-2026 du Groupe CDC Habitat propose ainsi de rapprocher ses 532 000 logements du concept de “Smart Building”. Une dynamique qui, au-delà de la maquette numérique, prévoit également l’intégration d’objets et équipements connectés (IoT), le recours à la blockchain et à l’Intelligence Artificielle, ou encore une attention relevée en matière de cybersécurité.

L’objectif est de prolonger, au-delà de la réception des bâtiments, la démarche collaborative BIM initiée en phase conception. Pour cela, nous devons faciliter l’accès une donnée fiable et structurée à l’ensemble des parties prenantes. C’est une condition indispensable pour que la donnée contribue à une meilleure exploitation et une préservation du patrimoine.” Cette volonté d’améliorer la qualité de vie des locataires grâce au numérique impose également de réviser les compétences internes.

L’usage du BIM vient en effet bousculer plusieurs métiers (développement, maîtrise d’ouvrage, technique, gestion locative) et directions support du Groupe (patrimoine, juridique, systèmes d’informations, ressources humaines et formation). La transformation numérique ne pourra aller à son terme sans l’accompagnement et la formation des collaborateurs du groupe à cette nouvelle réalité technologique. Le BIM comme axe-clé de l’avenir de CDC Habitat, on le disait.

Groupe CDC Habitat : 3 mots pour une stratégie BIM

  • Progressif : l’usage du BIM est étudié – projet par projet – à travers une étude d’opportunité.
  • Qualifié : le BIM doit toujours être mis au service de la livraison de logements de qualité.
  • Raisonnable : les objectifs BIM d’une opération sont ajustés selon les besoins et la maturité de son écosystème (MOA, MOE, entreprises).