Une programmation locale qui s’accélère

Dans le sud-ouest, CDC Habitat a décidé d’intégrer pleinement le logement abordable contractualisé (LAC) dans sa programmation afin de répondre aux différents besoins des territoires, notamment en matière d’offre de logements pour les travailleurs clefs. Si la crise sanitaire est venue souligner ce besoin, celui-ci avait déjà été identifié en amont par le bailleur qui s’est pleinement saisi de la question localement.

« En nous permettant de déployer une offre de logement libre à prix abordable, le LAC est un outil précieux pour les territoires qui souhaitent répondre aux attentes de certaines professions, notamment les soignants, ou de grands employeurs ravis de voir une offre de logement se déployer près des bassins d’emplois », souligne David Anoussine, directeur du développement Occitanie pour CDC Habitat Sud-Ouest.

Assez logiquement, l’offre LAC se concentre essentiellement autour des zones les plus tendues et les grandes aires urbaines, à commencer par les 3 grandes métropoles du sud-ouest que sont Bordeaux, Toulouse et Montpellier. CDC Habitat a ainsi déjà livré 127 logements LAC depuis 2020 et en a planifié plus de 2 300 à l’horizon 2024. « Les premiers projets sont des acquisitions en VEFA réalisées dans le cadre de notre plan de relance national lancé aux premiers jours de la crise sanitaire en mars 2020 », reprend David Anoussine. « Nous sommes très attentifs sur les prestations de ces produits, qui doivent être à nos standards de qualité, mais aussi sur leur situation géographique : ils doivent être près des bassins d’emplois, accessibles en transports et offrir un cadre de vie agréable ».

Parmi les premiers programmes livrés ou à venir, on peut citer les opérations de Castelnau-le-Lez (6 logements déjà livrés), de la ZAC EAI de Montpellier (24 logements réalisés avec Nexity et prévus pour fin 2022), de la ZAC Vidailhan à Balma près de Toulouse (41 logements réalisés avec Linkcity et prévus pour 2023), ou encore de la rue Pierre Trébod à Bordeaux (35 logements réalisés avec Cogedim et prévus pour fin 2022). « Au-delà, nous travaillons déjà sur d’autres projets en VEFA mais aussi en maîtrise d’ouvrage directe », conclut David Anoussine. « Sur les zones tendues, il y a certes une vraie attente pour une offre de logements abordables mais aussi une concurrence à gérer, avec un produit pas forcément compatible avec un foncier élevé. Il faut donc des politiques locales qui portent ces produits. CDC Habitat compte aussi apporter du foncier propre pour faire émerger ces projets essentiels à l’attractivité des territoires ».