Le réemploi de matériaux, l’avenir de la construction ?

Résidence Les Trioux à Clermont-Ferrand avant démolition et réhabilitation de 189 logements

CDC Habitat en Auvergne-Rhône-Alpes s’est rapproché de l’association Métabatik afin d’imaginer un partenariat permettant le réemploi de certains matériaux de déconstruction sur les chantiers. Une démarche porteuse d’avenir, en cours d’expérimentation sur la réhabilitation du quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand.

Démolir un bâtiment, c’est l’assurance de se retrouver avec de nombreux matériaux sur les bras, qui souvent sont amenés à terminer leur vie à la déchèterie. Certains sont pourtant encore en bon état et pourraient être réutilisés de différentes manières – soit sur le chantier en cours, soit sur d’autres chantiers ou pour des aménagements sur des sites voisins.

Le Groupe CDC Habitat étant impliqué de longue date dans une démarche de développement et de construction durables, la volonté d’organiser « l’up-cycling » – c’est-à-dire le réemploi – de certains matériaux en phase chantier n’est pas nouvelle. Reste néanmoins à trouver les bons intervenants localement.

Ainsi, à Clermont-Ferrand, le Groupe s’est rapproché de l’association Métabatik afin de voir comment déployer une telle démarche dans le cadre du projet NPNRU de La Gauthière. CDC Habitat mène en effet une vaste opération qui concerne la démolition de 40 logements et la réhabilitation de 189 autres sur la Résidence Les Trioux 1.

Un acteur local spécialisé

Créée en 2019 dans le Puy-de-Dôme, l’association Métabatik récupère en effet des matériaux de déconstruction sur les chantiers pour les revendre à petits prix aux adhérents de l’association, le plus souvent des particuliers. « Un diagnostic pour le réemploi des matériaux leur a donc été confié à travers le contrat de maîtrise d’œuvre de l’opération », explique Jean-Luc Michel, responsable d’opérations à la Direction régionale Auvergne Rhône-Alpes.

Ce diagnostic a permis d’identifier des matériaux issus de la démolition ou de la réhabilitation qui pourront être employés dans le cadre du projet. « Des ventelles métalliques démontées pourraient être réutilisées pour habiller des pignons dans le cadre de la réhabilitation pour créer des effets de style en façade », détaille-t-il. D’autres matériaux tels que des radiateurs en fonte, de la robinetterie, ou des marches d’escalier en granit démontables en bon état pourront être récupérés par Métabatik, qui les proposera dans son entrepôt de Clermont-Ferrand. 

Si le projet est au stade APS (Avant-Projet Sommaire) et la faisabilité est encore en cours d’étude, CDC Habitat espère pouvoir déployer très prochainement ce premier partenariat et multiplier ce type d’initiatives au niveau de la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes.