Fin de réhabilitation sur le Plateau des Minguettes


A Vénissieux, la résidence Léo Lagrange de CDC Habitat située sur le plateau des Minguettes a fait peau neuve. Après 16 mois de chantier, les locataires de ces 60 logements répartis sur 6 cages peuvent désormais profiter d’un bâtiment remis au goût du jour grâce à un programme de réhabilitation lourde, dont notamment un volet « isolation thermique » qui a permis de faire passer l’étiquette DPE de C à B en réutilisant une partie de l’isolant installé au début des années 2000 et en y ajoutant une nouvelle épaisseur – un réemploi qui a permis de limiter la production de déchets sur le site.
Côté usages, les caves ponctuellement squattées et utilisées pour différents trafics ont été condamnées, tandis que l’ensemble des équipements d’accès (interphonie, portes d’entrées, rampes main-courante) ont été remplacés, tout comme les boîtes aux lettres, les éclairages et les faïences des parties communes. Les abords de la résidence ont également été repensés en lien avec CDC Biodiversité, avec la pose de cache-containers et de nouvelles clôtures, la création d’abords revégétalisés et l’installation de nichoirs à chiroptères en toit-terrasse – les chauve-souris étant considérées comme un bon moyen de limiter la présence des moustiques qui gênaient les habitants.
Enfin, côté intérieur, en plus de salles d’eau remises à neuf, les locataires se sont vus proposés des travaux à la carte sur une pièce de leur choix (changement du meuble-cuisine, reprise d’un sol de chambre…). Une manière pour chacun de se réapproprier son logement dans la durée selon ses besoins.