A Hérouville-Saint-Clair, CDC Habitat voit la réhabilitation en grand

A Hérouville-Saint-Clair, CDC Habitat voit la réhabilitation en grand

Deuxième bailleur de la commune du Calvados avec près de 1 600 logements gérés, CDC Habitat a lancé un grand programme de travaux de réhabilitation – notamment thermique – de son patrimoine. Plusieurs quartiers sont concernés par cet investissement de plusieurs millions d’euros qui devrait s’étendre jusqu’en 2025.  

A peine un chantier achevé qu’un autre a déjà pris le relais. A Hérouville-Saint-Clair (14), CDC Habitat s’est engagé depuis plusieurs années dans un vaste programme de réhabilitation de son patrimoine au rythme soutenu – dans les quartiers du Val, de Montmorency, de Haute Folie ou encore de Grande Delle.

Un programme qui vise à améliorer concrètement le quotidien des habitants de cette commune normande proche de Caen, entre réhabilitation thermique, requalification des parties communes, modification des équipements intérieurs et aménagements extérieurs.

Comme l’explique Alexis Cailleret, Délégué Régional Normandie de CDC Habitat Grand Ouest, « nous travaillons sur un patrimoine qui date en grande partie de la fin des années 60 et du début des années 70, pour lequel il y a besoin d’améliorer la performance énergétique notamment via la mise en place d’une isolation thermique par l’extérieur. C’est un des grands axes de notre stratégie patrimoniale : cela nous permet à la fois d’agir sur le volet environnemental, en réduisant les consommations d’énergie, et sur le volet économique puisque cela se traduit par une réduction des charges pour nos locataires ».

Coup de neuf sur le quartier Montmorency


Dans le quartier de Montmorency, plusieurs résidences sont concernées par ces chantiers. Rue Roger Poulin, les travaux sont se sont terminés en 2020, tandis qu’ils sont en cours de finalisation en 2022 rue Marignan et rue Abbé Lucas. Au total, sur ce seul secteur, ce sont 280 logements sociaux qui vont être réhabilités, pour un montant total de 7 millions d’euros. Pour ces projets, CDC Habitat est allé chercher des subventions auprès du FEDER, le Fonds européen de développement régional, via la Région Normandie, afin de financer des travaux énergétiques en phase avec la norme BBC Énergie.


« Nous sommes passés d’une étiquette D à B sur ce patrimoine qui était déjà en plutôt bon état », reprend Alexis Cailleret. « Nous profitons également de ces travaux pour mener un chantier d’insertion professionnelle, en partenariat avec l’association CALMEC – Caen la mer Emploi et Compétences. Les entreprises mandatées ont un objectif de 5% des prestations qui doivent être réalisées par des personnes éloignées de l’emploi, soit environ 1 300 heures ». Un ouvrier a d’ailleurs été embauché en CDI.

Une couverture globale de la ville


Si le volet Montmorency touche à sa fin, CDC Habitat est également à l’œuvre sur d’autres secteurs d’Hérouville-Saint-Clair. Quartier Haute-Folie, ce sont 253 logements qui sont en cours de réhabilitation pour un montant de 2 millions d’euros. « Nous sommes sur un patrimoine qui a déjà été amélioré il y a quelques années, nous nous concentrons donc essentiellement sur l’isolation thermique par l’extérieur », souligne le délégué régional. « Au total, 6 bâtiments sont concernés, pour des passages d’étiquette énergétique de D à C pour une partie, et de C à B pour les autres ».
Dans le quartier du Val, ce sont 198 logements qui vont être réhabilités et dans le quartier de Grande-Delle 260 lots, pour respectivement 2,2 et 2,4 millions d’euros.


En l’espace de quelques années, CDC Habitat aura donc investi plus de 15 millions pour améliorer le quotidien des Hérouvillaises et des Hérouvillais. « Chaque chantier est l’occasion pour nous de mener une concertation avec les habitants, en lien avec les équipes de la ville », conclut Alexis Cailleret. « Nous intervenons sur un patrimoine plutôt attractif, où il n’y a quasiment pas de vacance, et où les gens sont très attachés à leur quartier et leur environnement. Ils sont donc très attentifs et impliqués ».

En résumé :

> Des interventions sur plusieurs quartiers en simultané

> Près de 15 millions d’euros investis en 10 ans sur 1 200 logements

> Une démarche systématique d’isolation thermique par l’extérieur

> Des travaux complémentaires sur les parties communes, les logements et les extérieurs des résidences pour améliorer le quotidien